Programme de formation

La supervision un outil d’entretien de la santé professionnelle des accompagnants

Développer le professionnalisme relationnel de vos coaches

Coaches lean

Aujourd’hui les coaches lean sont des professionnels des techniques et solutions et ont besoin de développer leurs postures relationnelles.

La supervision est un espace ou l’on traite de la relation et de la professionnalisation des coaches lean dans leurs compétences de relation.

Obtenez une scéance de test

Essayer c’est l’adopter.
Nous vous proposons de vivre cette éxpérience collective,
soit à travers nos ateliers, soit directement chez vous.

Faites la demande, nous trouverons une solution adaptée.

La supervision c’est :

UN OUTIL DE PROFESSIONNALISATION EN CONTINU.

Le développement individuel du coach lean et l’amélioration en continue de ses compétences sont nécessaires au maintien de sa santé professionnelle et à son évolution.

Pour toutes les fédérations de coach, la supervision des professionnels est reconnue comme une nécessité pour le développement de leur professionnalisme .

C’est pour beaucoup de prescripteurs (DRH, Directeur Lean, Excellence Opérationnelle, …) une condition sine qua non de l’utilisation d’un coach.

_

UN ESPACE DE PRISE DE RECUL ...

…sur les relations que le coach Lean entretient avec son environnement professionnel : accompagnés, hiérarchie, environnement de travail etc.

Le superviseur pousse le coach Lean à avoir un regard systémique sur les situations/problèmes rencontrés. Ce regard plus global permet d’envisager des possibles de solutions inattendus.

g

UN ESPACE DE REGULATION ...

…des difficultés rencontrées
Le superviseur est un expert dans le domaine de l’accompagnement. Par son expérience et celles des autres supervisés, l’espace de supervision est un espace d’élaboration d’un regard différent ouvrant la porte à des pistes de solution.

Le saviez-vous ?

Afin de vous garantir professionnalisme dans la démarche, respect méthodologique et déontologique,
Isokan Formation est adhèrent à l’ European Mentoring & Coaching Council .

Pourquoi la supervision est une solution adaptée à mon entreprise ?

Les entreprises ont compris depuis longtemps que la supervision est un outil de professionnalisation des coaches.
Elle permet :

  • d’installer un cadre sécurisant pour le coach et son client,
  • de limiter les errances et les échecs coûteux,
  • de développer en toute conscience la créativité et l’inventivité dans l’élaboration de solutions,
  • de trouver les meilleures stratégies pour obtenir de l’adhésion aux projets de transformation.

En quoi être supervisé est une valeur ajoutée ?

La supervision est un moyen de traiter sans tarder des situations complexes rencontrées dans les projets Lean et d’accompagnement.La supervision collective est un moyen privilégié qui permet aux plus novices d’apprendre des plus anciens et aux plus anciens de bénéficier du regard neuf des plus novices.

Quelle expérience va vivre le futur supervisé ?

Le coach Lean va trouver dans le groupe un espace de prise de recul et une opportunité de proposer au groupe de l’aider à réfléchir sur les problématiques qu’il rencontre. Le travail avec les pairs sous la responsabilité d’un superviseur permet de changer son regard sur les situations pour devenir capable d’élaborer ses propres réponses

Que va-t-il acquérir ?

« L’effet formation » de la supervision
La supervision est l’occasion de faire l’expérience d’être accompagné d’une manière particulière. Cette expérience d’être accompagné développe par l’expérience les compétences d’accompagnement du coach lean. En modélisant la façon d’accompagner du superviseur, le coach acquiert par la pratique les outils de l’accompagnement.

Comment je mesure l’efficacité de cette supervision ?

L’efficacité de la supervision se mesure par la capacité du coach à prendre conscience des enjeux des situations qu’il vit et à dénouer rapidement les difficultés qu’il rencontre. L’indicateur d’efficacité est autant son aisance et son bien être dans la relation que le bien être de l’accompagné qui se sent compris et soutenu

Qui vient superviser ?

Denis Bismuth est coach depuis 25 ans et superviseur de coach (formation certifiée). Il est administrateur de l’EMCC (première fédération de coach de France) et animateur de la commission recherche de cette association.
Il apporte au projet une longue expérience du coaching, de la supervision et aussi un regard scientifique sur l’accompagnement.
Auteur de plusieurs ouvrages sur la supervision et l’analyse de pratique des managers, il est un expert Management auprès de la Harvard Business Review. Dans son temps libre, il pratique le Karaté et l’Aïkido.

Durée de la formation

Le processus de supervision est une condition de la santé professionnelle du coach. Comme toutes les démarches d’entretien de la santé, elle doit être continue et faire partie du travail. Ce n’est pas considéré comme une démarche de formation mais bien comme une démarche au long court qui accompagne toute la vie professionnelle

Ils l’ont vécu et qu’en pensent-ils ?

On a besoin de sortir la tête du guidon pour comprendre ce qui nous arrive. C’est vrai qu’on est mieux. 0n est sans doute plus posé, on est plus réfléchis, on renforce effectivement notre rôle d’accompagnant.

Ça permet de prendre du recul sur nos pratiques et d’appréhender avec un œil nouveau ce qu’on pensait être des certitudes.
…..Je n’ai plus de certitude….

A chaque fois que je sors de ces séances je me sens plus léger et plus riche en même temps. Ça permet de poser ses valises.

La confrontation des expériences permet d’avoir un éventail plus large de moyen d’action et de repères de valeurs. C’est très important pour moi de vivre en « live » une confrontation d’expériences concrètes, d’avis personnels et authentiques.
On perd énormément de force à rester cloisonné. On a intérêt à travailler ensemble.
Je ne me suis pas senti jugé. Ça a été un temps important.

j’ai mieux compris les enjeux de mon rôle de coach par rapport à mon équipe mais aussi dans la rencontre avec les collègues de ce que l’entreprise attend de moi.

Quelqu’un enfin à qui parler. En dehors du groupe on est vraiment tout seul. Et c’est pas notre hiérarchie qui peut nous aider. C’est plus acceptable quand ça vient de l’extérieur que quand ça vient de la hiérarchie.

Comment devenir superviseur interne ?

Devenir superviseur suppose une formation en deux niveaux

  • Le niveau professionnel. Formation de base de quatre jours (deux fois deux jours) qui est ouverte à des coaches expérimentés dans l’accompagnement lean.
    Ce premier niveau est suivi d’un deuxième
  • Le niveau expert : ouvert à ceux qui ont satisfait aux critères de certification du premier niveau. Ce deuxième niveau est une ouverture au champ de la supervision des pratiques professionnelles au delà du lean management . il offre la possibilité de superviser d’autres professionnels que ceux des démarches lean.
    Ce deuxième niveau dure 4 jours + deux jours pour la certification

Stéphane Roquet

 

+33 650 187 938

 

Demandez la mise en place de cette formation