Le Kaizen : définition de l’amélioration continue

22 Août 2019 | APS, TWI, Vocabulaire du lean

Kaizen – le principe de l’amélioration continue

Un terme qui nous vient du Japon. C’est une démarche, une mentalité, une philosophie, qui a pour objectif d’améliorer en continue la qualité tout en confrontant les processus de production à la réalité pour les adapter si nécessaire.

La démarche doit impliquer tous les acteurs (de l’opérationnel à la direction) en utilisant avant tout les bonnes pratiques et le bon sens commun. Cela permet une amélioration sans gros investissements, ni gros moyens. Cette démarche graduelle s’oppose au modèle réformiste brutal employé par les occidentaux.

Kaizen

Les objectifs 

  1. Simplifier les flux
  2. Augmenter la qualité
  3. Réduire les délais
  4. Améliorer la productivité
  5. Optimiser les conditions de travail

La démarche 

La réussite passe essentiellement par :

  • une adaptation de la culture de l’entreprise
  • l’utilisation d’outils et concepts comme la roue de Deming par exemple
  • un système de suggestion efficace et de travail en groupe
  • la standardisation des processus
  • un programme de motivation et de reconnaissance (système de récompense, satisfaction du personnel)
  • une implication active du management pour le déploiement de la politique
  • un accompagnement au changement
Kaizen

Le Kaizen, expliqué par son père Masaaki Imai

Kaizen – Une traduction aléatoire qui génère des contresens et interprétations dommageables à l’essence même du Lean. 

La traduction de ce terme d’amélioration continue met principalement l’accent sur l’amélioration physique des processus, des machines et des technologies. En réalité, le terme qui s’apparente le plus à cette définition est le mot Kairyo.

Kaizen est plus spécifique et met au centre des préoccupations de l’entreprise, le développement des compétences des collaborateurs. 

Derrière ce terme Kaizen, plusieurs éléments déterminants : 

  • Utiliser par tout le monde, tous les jours. Le principe essentiel à respecter est de considérer que les personnes qui font le travail sont les mieux placées pour effectuer des améliorations. 
  • Un état d’esprit, une culture qui permet de favoriser des idées simples et de bon sens, à tester rapidement par les personnes qui ont généré l’idée d’amélioration. 
  • Utiliser des cycles itératifs PDCA pour apporter par petits pas, des améliorations et s’approcher ainsi de la situation cible. 
  • Assimiler à de la résolution de problème et permet une amélioration de la situation courante vers la situation attendue – Standard en Lean – En savoir plus sur le Standard en Lean

En conclusion, le Kaizen doit servir un objectif de développement des compétences et d’apprentissage de chaque collaborateur. Plutôt que de résoudre un problème, il s’agit avant tout d’apprendre à le résoudre. La mise en place d’une démarche Kaizen au sein d’une organisation sert l’agilité et la construction d’une organisation apprenante.